Les algues au service des performances digestives des poules | Olmix

Actualités

Les algues au service des performances digestives des poules

Nouvel article scientifique sur DigestSea®.

Les algues sont actuellement un sujet d’actualité grâce à leurs propriétés nutritionelles, structurelles et biologiques ainsi que pour leur durabilité et leurs bénéfices écosystémiques. Depuis plus de 20 ans, Olmix développe des solutions pour animaux, végétaux et humains, basées sur la biotechnologie marine. Olmix s'est spécialisé dans l'identification, la caractérisation et l'extraction de MSP® (Algae Sulfated Polysaccharides) spécifiques d'algues marines vertes, rouges et brunes. Parmi eux, un extrait de MSP® aux propriétés anti-hyperlipidémiques a été identifié. Il est désormais utilisé en production avicole pour sa capacité à stimuler la digestion et à éviter les troubles hépatiques, grâce à son action sur le cycle des acides biliaires et le métabolisme des lipides au bénéfice des performances.

Le système digestif & le foie, organes clés dans les élevages de volailles

La demande de croissance rapide, l’apport élevé de nutriments et le métabolisme élevé dans les élevages de volailles peuvent entraîner des troubles métaboliques tels que la stéatose, une accumulation intracellulaire pathologique de triglycérides. Il est donc essentiel de soutenir le métabolisme lipidique des volailles pour maintenir une bonne santé et de bonnes performances.

Les polysaccharides sulfatés, le trésor des macroalgues

Les 20 dernières années, Olmix s’est concentré sur l’activité biologique des polysaccharides des algues, appelés MSP® (Algae Sulfated Polysaccharides). La spécificité des MSP® reside dans la complexité de leur structure (figure 1). En effet, les MSP® sont des hétéro-polysaccharides ramifiés, c’est-à-dire qu’ils ont une structure tridimensionelle et sont composés de diverses unités de sucre (y compris des unités rares comme le rhamnose). De plus, ces sucres peuvent être sulfatés, ce qui leur confèrent une réactivité particulière. Tous ces paramètres montrent une similarité structurelle avec les polysaccharides du règne animal (comme l’héparine), expliquant les activités biologiques uniques des MSP®s. Plusieurs MSP® ayant des activités distinctes peuvent être trouvés dans les algues (entre autres immunomodulatrices, antioxydantes, et stimulant la production de mucine intestinale).

MSP® spécifique pour améliorer le métabolisme des lipides

Plusieurs publications scientifiques ont montré que certains MSP® ont un impact direct sur le fonctionnement du foie par la régulation du cycle des acides biliaires et du métabolisme des lipides.

Cela a été mis en evidence pour la première fois par Pengzhan et al. (2003), qui ont souligné la capacité des ulvans (polysaccharides sulfatés de l’algue verte Ulva sp) à réduire le niveau des pathologies hépatiques chez les animaux nourris avec des régimes riches en lipides (Figure 2). Qi et al. (2011, 2012) ont suivi le profil lipidique d’animaux nourris avec un régime hyperlipidique et ont prouvé que la supplementation en ulvans diminuait significativement les taux de TG, TC et LDL tout en augmentant le taux de HDL. En 2015, Qi et al. ont également démontré que cela pouvait être lié à une régulation positive de certains récepteurs par l’extrait d’algue, soulignant également que tous les ulvans n’ont pas la même capacité à réguler l’hyperlipidémie.

Hassan et al. (2011) ont également démontré une amélioration du profil lipidique chez les animaux supplémentés en polysaccharides d’Ulva lactuca. Le mode d’action semble être lié à une meilleure capacité antioxydante du foie. Au final, il semble que les ulvans aient une capacité importante à réguler le métabolisme des lipides et le cycle des acides biliaires d’une part, et à activer des enzymes détoxifiantes d’autre part.

MSP®LIPID, le base de DigestSea® la solution pour mieux gérer les performances des reproducteurs

Sur cette base, Olmix a travaillé sur l’identification d’un MSP® spécifique aux propriétés antihyperlipidémiques : MSP®LIPID, la base de l’aliment complémentaire DigestSea® d’Olmix. DigestSea® est formulé pour stimuler le foie, grâce au mécanisme susmentionné, et contient également des extraits de plantes qui soutiennent l’activité et le drainage des reins.

Un essai a été réalisé dans deux bâtiments de 2 000 reproducteurs chacun, pendant les cinq dernières semaines de production d’oeufs. Le groupe témoin a reçu un complexe de choline et de sorbitol à la dose de 1L /1000L d’eau de boisson tandis que le groupe test a reçu le DigestSea® à la dose de 0.5L/1000L d’eau de boisson. Une évaluation histologique du foie a été réalisée sur 20 reproducteurs de chaque groupe à la fin de l’essai. L’intégrité de l’espace porte et des capillaires sanguins a été évaluée sur une échelle de 0 à 4 représentant respectivement des dommages légers à sévères.

Les résultats (Figure 3) ont montré une réduction significative de l’hyperplasie du canal biliaire et de la leucocytose des capillaires sanguins présents dans l’espace porte (P<0,01) dans le groupe test comparé au groupe témoin. L’hyperplasie est une croissance cellulaire anormale entraînant une réduction de l’espace luminal du canal biliaire. Elle altère l’excrétion de la bile. La diminution de l’hyperplasie du canal biliaire dans le groupe ayant reçu le DigestSea® permet une augmentation de l’excrétion biliaire et une moindre réabsoprtion des acides biliaires dans l’intestin. De plus, la leucocytose et la congestion des capillaires étaient plus faibles dans le groupe test , reflétant un flux sanguin plus important, et donc une meilleure irrigation du foie. Cette augmentation du flux sanguin est susceptible d’améliorer les échanges hépatiques tant pour les nutriments que pour les toxines. Ces ameliorations de la fonction hépatique dans le groupe test reflètent un meilleur métabolisme lipidique et conduisent à de meilleures performances des reproducteurs.

Les coupes de foie de la Figure 4 montrent une homogénéité et une diminution de la taille des vacuoles lipidiques dans le groupe test (b) par rapport au groupe témoin (a).

La poursuite de l’utilisation mensuelle de DigestSea® dans cet élevage après l’essai a confirmé la capacité du produit à améliorer les performances digestives des dindes reproductrices et à prévenir les troubles hépatiques, comme le montre l’augmentation globale des performances de ponte des dindes et de la productivité de l’élevage (figure 5).

Figure 4.

Figure 5.

Conclusion

Grâce à sa composition unique à base de MSP®LIPIDES, DigestSea® a un effet positif sur le processus de digestion et peut être utilisé efficacement en production de pondeuses pour prévenir l’apparition de troubles hépatiques, ou une diminution de la consommation d’aliment et de la production d’oeufs pendant les périodes métaboliques élevées. Tous les résultats sont publiés dans la revue US-China Medical Science 17 (2020).

 

Lire l'étude complète

Contactez-nous

 

 


Contacts