Actualités

Hervé Balusson :« Il est possible de construire une gamme de produits Clean Label, grâce aux algues ! »

28-03-2018

Le PDG d'Olmix Group a partagé sa vision sur les futurs partenariats commerciaux entre la France et l'Asie et a donné un aperçu de l'un des projets les plus ambitieux d'Olmix sur le marché alimentaire asiatique : « Food Algae ».

L'association P.R.I.S.M.E. des étudiants du Master Affaires internationales et PME de l’Université de Rennes 1, en partenariat avec le CCE de Bretagne, le World Trade Center Rennes-Bretagne et la Fondation Rennes 1, a proposé son 4ème Workshop annuel, cette année sous la thématique « Doing business with Korea ». Monsieur Hervé Balusson, Président Directeur Général d’Olmix Group, a été l'un des principaux intervenants de la session « Bretagne : perspectives et avenir en Corée du Sud » lors de l’évènement qui s’est déroulé le vendredi 16 mars.

M. Balusson a dans un premier temps présenté les principaux domaines d'activité d'Olmix ainsi que les différentes stratégies que l'entreprise met en place pour atteindre l'un de ses principaux objectifs : un système alimentaire durable « produire plus avec moins » :

« Olmix Group est l’un des grands spécialistes mondiaux des biotechnologies marines et de la chimie verte basé à Bréhan en France. Nos trois divisions, Plant Care, Animal Care et Human Care poursuivent le même objectif qui n'est autre que de produire plus avec moins tout en améliorant la sécurité alimentaire et en respectant les animaux, l'environnement et les Hommes. Pour relever ce défi, nous parions fortement sur les algues et les ressources marines », a-t-il déclaré.

M. Balusson a ensuite poursuivi en partageant l'expertise d'Olmix en Chine comme un exemple de ce qui pourrait être réalisé en Corée du Sud en termes d'activité dans un avenir proche et des raisons qui ont conduit l'entreprise à investir dans l'un des plus grands pays du monde :

M. Balusson a partagé l'expertise d'Olmix en Chine comme un exemple de ce qui pourrait être réalisé en Corée du Sud

« Nous sommes présents en Chine depuis 12 ans maintenant et pendant cette période nous avons identifié plusieurs besoins dans le pays. Premièrement, l'agriculture chinoise, y compris l'élevage, est en général très improductive et ne répond pas à la forte demande qui existe. Par ailleurs, le marché chinois souhaite importer des produits en provenance de pays considérés comme des références en termes de qualité, de sécurité et de traçabilité des aliments. Nous avons trouvé un écart à combler et avons su saisir cette opportunité ».

En effet, ces dernières années, de plus en plus de pays asiatiques sont prêts à démarrer des relations commerciales avec des pays européens. Cette situation a conduit Olmix à renforcer ses activités sur le territoire chinois et à établir une stratégie à long terme pour s'étendre sur le reste de l'Asie :

« Nous essayons de tirer le meilleur parti des marchés chinois et français. Nous suivons un double chemin où les exportations et la production deviennent un seul acteur : nous nouons de solides partenariats avec les fabricants chinois tout en protégeant et en respectant leurs produits et leurs marques et, en même temps, nous promouvons nos produits avec un label de qualité » a déclaré M. Balusson.

Enfin, le président d’Olmix Group a dévoilé l'un des projets les plus ambitieux auxquels la société sera confrontée dans les années à venir : l'introduction d'un tout nouveau label « Merci les Algues ! » 

Olmix a renforcé ses activités sur le territoire chinois et a établi une stratégie à long terme pour s'étendre sur le reste de l'Asie.

Olmix a renforcé ses activités sur le territoire chinois et a établi une stratégie à long terme pour s'étendre sur le reste de l'Asie.

Plus d'actualités