Actualités

Olmix Group participe à la publication d’un article méthodologique dans “Frontiers in Plant Science”

Le texte présente les principes généraux pour justifier les allégations des biostimulants pour les plantes, conformément au futur règlement européen sur les matières fertilisantes.

En coopération avec des membres de l’EBIC (European Biostimulants Industry Council), Olmix Group a participé à la rédaction d’un article méthodologique récemment publié dans "Frontiers in Plant Science’", qui fournit un cadre permettant d'évaluer objectivement les allégations des biostimulants, tout en établissant une distinction claire avec les engrais et les produits de biocontrôle.

Le texte a été publié alors que l'entrée en vigueur du nouveau règlement de l'Union européenne sur les engrais a été confirmée pour 2022. Cette nouvelle loi inclura une définition claire des biostimulants, quasiment identique à celle proposée par l’EBIC.

Que dit cette nouvelle réglementation?

  • La nouvelle loi stipule qu’ « un biostimulant des végétaux est un produit qui stimule les processus de nutrition des plantes indépendamment des éléments nutritifs qu’il contient, dans le seul but d’améliorer une ou plusieurs des caractéristiques suivantes des végétaux ou de leur rhizosphère: l’efficacité d’utilisation des éléments nutritifs, la tolérance au stress abiotique, les caractéristiques qualitatives, la disponibilité des éléments nutritifs confinés dans le sol ou la rhizosphère. »
  • Le futur règlement précise également qu'un biostimulant des végétaux «devra bien engendrer les effets revendiqués sur l'étiquette pour les plantes indiquées sur celle-ci». Cela imposera aux fabricants de démontrer aux autorités de réglementation et aux clients que les allégations relatives aux produits sont justifiées.

Que dit cet article?

Il est clair qu’une fois que ce nouveau réglement européen sera en vigueur, la justification des allégations agronomiques pour un biostimulant donné, constituera un élément important pour lui permettre d'être mis sur le marché au sein de l’Union européenne.

The new European Union Fertilizing Products Regulation will be effective in 2022.

Dans cet article, les membres de l’EBIC proposent des principes directeurs généraux à suivre pour justifier les allégations relatives aux biostimulants des plantes. Ces principes devraient être incorporés dans les normes européennes harmonisées en cours d'élaboration par le Comité Européen de Normalisation (CEN) afin de soutenir la mise en œuvre du règlement.

Lire l'article complet


CONTACTS TECHNIQUES